Séminaire transversal 2

Présentation

Semestre
Semestre 2
Jour de cours
Jeudi
Horaires
15h-17h
La notion de ‘vulnérabilité’ occupe depuis plusieurs décennies une place importante dans la réflexion éthique philosophique et théologique. Il s’agit d’une notion aux contours encore fluides. Dans ce séminaire de recherche, nous voulons questionner le thème des vulnérabilités à partir de quatre perspectives différentes mais complémentaires (la précarité, la Création, le handicap, la sexualité) et dans deux axes disciplinaires : la philosophie et la théologie.
Ce cours a lieu en hybride (présentiel – distanciel) en partenariat UCLyon-UCLille. Il demande un investissement certain : avant chaque cours les étudiants prennent connaissance d’un article en lien avec le sujet du jour. Cet article sera alors commenté et disséqué en classe, en ateliers de discussion. Ce cours se présente comme un lieu de recherche à partir des dernières évolutions dans la pensée théologique et philosophique sur les vulnérabilités.

Objectif du cours :

  • Comprendre comment la perspective ‘vulnérable’ déplace les conceptions anthropologiques et vient interroger l’ensemble de la communauté humaine sur la vocation des plus fragiles et leur participation à la réalisation du Royaume
Enseignant
Talitha Cooreman-Guittin
Pré-requis
avoir un Baccalauréat canonique en théologie
Lieu
Faculté de Théologie (Lille)
ECTS
6
Durée
12 séances de 2h
Evaluation
Contrôle continu

Bibliographie recommandée

Guillaume le BLANC, Que faire de notre vulnérabilité ?, Montrouge, Bayard Culture, 2011.

François ODINET, Les premiers ressuscités : les pauvres, maîtres en résurrection, Paris, Éditions Facultés jésuites de Paris, 2021.

Jean-Philippe Pierron, Vulnérabilité. Pour une philosophie du soin, Paris, Presses Universitaires de France – PUF, 2010. 

Thomas E. Reynolds, Vulnerable Communion: A Theology of Disability and Hospitality, Grand Rapids, Brazos Press, 2008. 

Marie-Jo THIEL, Souhaitable vulnérabilité ?, Strasbourg, PUStrasbourg, 2016.