Intervenants

Benoît de Baenst - Université Catholique de Lille

Antonella Bellantuono - Université Catholique de Lille

 

ANTONELLA BELLANTUONO occupe la fonction de maître de conférences en Langues Anciennes et Nouveau Testament à l’Université Catholique de Lille. Elle est également responsable pédagogique du certificat en Langues et Cultures de la Méditerranée ancienne, ainsi que du Diplôme universitaire sur la radicalisation et la promotion du dialogue. Elle a poursuivi ses études en lettres classiques à l’Université de Bari en 2012, puis en philologie biblique à l’Université Catholique de Milan en 2014. En novembre 2019, elle a obtenu un doctorat en histoire des religions à l’Université de Strasbourg, avec une thèse portant sur les épithètes divines dans la Bible grecque.

Membre du comité scientifique du projet HTLS (Historical and Theological Lexicon of the Septuagint), elle fait également partie du projet Pluritext mené conjointement par l’Université de Metz et l’Université de Yale, qui vise l’édition critique des manuscrits hébraïques de Ben Sira.

Ses domaines de recherche incluent la littérature judéo-hellénistique, la coexistence religieuse dans le judaïsme du Second Temple, ainsi que la papyrologie biblique.

Quand le judaïsme parle grec : ce que les Deutérocanoniques nous disent sur l’identité juive dans le monde Hellénistique. 

Les écrits deutérocanoniques émergent comme des témoins primaires du judaïsme hellénistique, prenant naissance dans un contexte historique et social où la culture juive s’entremêlait profondément avec celle grecque. Cet exposé vise à analyser, à travers ces textes, les diverses modalités littéraires par lesquelles les Juifs ont interagi avec la culture grecque, offrant une réflexion sur la manière dont les normes culturelles et les idéaux grecs ont façonné l’identité juive. Une attention particulière sera accordée à la question de savoir si l’influence hellénistique a eu un impact sur la persistance du séparatisme juif en matière de culte et de rites.

Christian Cannuyer - Université Catholique de Lille

Isabelle Lemelin- Université du Québec à Montréal – CJF

Jean-Daniel Macchi- Université de Genève

 

Jean-Daniel Macchi est professeur d’Ancien Testament à la Faculté de théologie de  l’Université de Genève. Spécialiste de la Bible hébraïque, il est notamment l’auteur d’ouvrages sur les Samaritains (Labor et Fides, 1994) et les bénédictions de Jacob (Vandenhoeck & Ruprecht, 1999), d’un grand commentaire sur le livre d’Esther (Labor et Fides, 2016) et d’un récent essai sur l’interprétation de la Bible (Labor et Fides 2022). 

 

« Les Bibles protestantes, histoire et enjeux œcuméniques »
( Mercredi 28 août 17h00)

Cette présentation montrera comment, à partir de l’époque de la Réforme, le canon de l’Ancien Testament des Bibles protestantes s’est progressivement distingué de celui des Bibles catholiques. Les enjeux œcuméniques de cette distinction des canons bibliques seront brièvement analysés et quelques exemples tirés du livre d’Esther et de Daniel permettront de montrer comment un canon différent peut contribuer à influencer l’interprétation de certaines figures bibliques.

Luca Mazzinghi - Université Pontificale Grégorienne

Frédérique Rey - Université de Lorraine

Konrad Schmid - Université de Zurich

Jean-Marc Vercruysse- Université d’Artois

Catherine Vialle - Université Catholique de Lille