Logique et philosophie des sciences

Présentation

Nous traversons indéniablement une époque troublée où apparaît de plus en plus difficile à tout un chacun de distinguer dans le flot des informations quotidiennes, le vrai du faux, la vérité de la contre-vérité, l’information de la désinformation, la stratégie de communication de la communication sincère, la source digne de confiance de celle dont il convient de se méfier. Cette situation de confusion et d’incertitude croissante est associée à de multiples causes : les stratégies de communication des lobbies industriels, l’essor de la médiasphère et des médias sociaux, la médiatisation des polémiques scientifiques, la contestation de la figure de l’expert, la mise à jour des biais humains et des multiples conditionnements (techniques, sociaux, culturels, économiques, politiques) qui affectent la production du savoir scientifique, etc.
Comment, dans ce contexte où abondent crédulité ou scepticisme systématique, distinguer un discours sensé d’un discours insensé ? Comment différencier science, pseudo-science, science fictive et science-fiction ? Qu’est-ce qu’une connaissance vraie, et à quels critères peut-on se fier pour reconnaître une vraie vérité d’une fausse vérité (fake news) ? Quelles sont les conditions de vérité de formes de rationalités aussi différentes que celles du sens commun, des sciences formelles, des sciences de la nature, des sciences humaines ou encore de la théologie ? Face aux tentations du relativisme, du fondamentalisme ou du scepticisme systématique, comment frayer la voie d’une pratique féconde du doute, de la critique et de la confiance en matière de connaissance ? Le cours de cette année sera consacré à ces questions et aux défis contemporains auxquels s’expose tout quête sincère de connaissance du monde, de ses réalités et des événements – visibles ou invisibles – qui s’y produisent.
A partir de nombreux exemples tirés de l’actualité, de questions de société et de débats scientifiques contemporains, nous interrogerons les causes et conséquences des égarements épistémologiques du temps présent, et dégagerons à la lumière de la philosophie des sciences et de travaux récents en épistémologie, les conditions de possibilité d’un savoir vrai selon la raison. En particulier, le cours de cette année s’intéressera aux vertus, aux vices intellectuels et aux valeurs épistémiques et morales qui conditionnent nos capacités humaines de juger et de connaître.

Objectifs du cours :

  • Initiation à l'épistémologie générale, ses questions, ses concepts et ses méthodes -Introduction aux diverses formes de la rationalité et du savoir scientifique - Acquisition des repères permettant aux étudiants de distinguer science, pseudo-science, science fictive et science-fiction - Développement de capacités d'analyse, de synthèse, et de discussion critique de textes scientifiques ou relevant de la philosophie des sciences ou de l’épistémologie, en lien avec le programme du cours - Formation de l’étudiant à la réflexivité et au jugement critique par rapport aux enjeux contemporains de la connaissance - Situer la rationalité de la théologie par rapport aux diverses formes de rationalités scientifiques.

Auditeurs libres

cours ouvert
Enseignant
David Doat
Semestre
Semestre 2
Pré-requis
Pas de pré-requis
Lieu
Faculté de Théologie (Lille)
Modulaire
Cours disponible en module d'ouverture
Jour de cours
Mardi
Horaires
15h30-17h30
Certificats / Diplômes
Certificat en « Philosophie »
ECTS
4
Baccalauréat canonique
Année 1
Durée
12 séances de 2h
Evaluation
Examen oral
Auditeur libre
Oui