Philosophie politique – La fragilité de la démocratie

Filière
IPSR

La démocratie n’a pas toujours été considérée comme le meilleur des régimes politiques. Depuis les critiques de Platon jusqu’à celles des adversaires du parlementarisme au XXe siècle, le discours des philosophes est riche d’enseignement pour penser la fragilité de la démocratie. Le cours cherchera à montrer que la connaissance des arguments anti-démocratiques est d’une grande utilité pour défendre ce « gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple » (Abraham Lincoln) dont l’essence est de se réinventer sans cesse.

Enseignant
Nicolas Tenaillon
Semestre
Semestre 1
Lieu
Faculté de Théologie (Lille)
Jour de cours
Mercredi
Horaires
18h-20h