Histoire des religions du Proche-Orient ancien

Présentation

La mort et l’après-mort dans les religions du Proche-Orient ancien. Le cours examinera les croyances relatives à la destinée de l’homme après la mort dans l’Égypte ancienne, dans les civilisations de la Mésopotamie, dans le monde hittite, chez les Sémites occidentaux (y compris les Hébreux). On montrera quelles sont, par rapport à ces croyances, les analogies et les spécificités des conceptions développées par l’Ancien Testament, le Nouveau Testament et le christianisme primitif.

Objectifs du cours :

  • Montrer en quoi la foi en l'immortalité et/ou la résurrection, souvent considérée comme la motivation essentielle des religions, n'a été, dans le Proche-Orient ancien, vraiment cultivée que par l'Égypte ancienne. Comment elle ne s'est développée que tardivement chez les Hébreux pour s'épanouir dans le christianisme, qui l'a placée au coeur de son espérance et de sa relation à Jésus-Christ.

Auditeurs libres

cours ouvert
Enseignant
Christian Cannuyer
Semestre
Semestre 1
Pré-requis
Pas de pré-requis
Lieu
Faculté de Théologie (Lille)
Modalité
Hybride (présentiel et distanciel)
Modulaire
Cours disponible en module d'ouverture
Jour de cours
Mercredi
Horaires
15h30-17h30
Certificats / Diplômes
Certificat en « Histoire des religions, cultures et sociétés »
ECTS
4
Durée
12 séances de 2h
Evaluation
Examen écrit

Bibliographie recommandée

La mort et l’immortalité. Encyclopédie des croyances et des savoirs, sous la dir. de Frédéric Lenoir et de Jean-Philippe de Tonnac, Paris, Bayard, 2004. Encyclopédie de référence, dont l’acquisition n’est absolument pas requise des étudiants.